Les étapes pour la configuration d’un serveur FTP avec un VPS Windows

211

Le FTP ou File Transfer Protocol est tout simplement un procédé permettant l’échange des commandes et des données. Ceci dit, il sert à établir une connexion entre le serveur et le client en se servant d’un canal de commandes FTP. Ce système permet la transmission de toutes sortes de données, notamment les images, les textes et les fichiers. Dès lors que ces données sont importées sur le serveur, elles peuvent être publiées afin que les internautes puissent y avoir accès.

Prérequis 

Pour mettre en place un serveur FTP, il faut prévoir l’installation et la configuration d’un logiciel de serveur FTP sur un PC capable à la fois de stocker et de partager des données. Il existe de nombreux logiciels permettant d’installer facilement un serveur FTP avec un VPS Windows comme sur skoali par exemple. Parmi les logiciels les plus courants, il y a FileZilla Server, voici les étapes à suivre :

Lire également : Comment économiser de l'énergie dans mon domicile ?

  • Téléchargement du logiciel
  • Installation du logiciel sur la machine
  • Établir les paramètres de connexion (adresse IP, port et autorisation d’accès)

Pour la configuration d’un serveur FTP, il est recommandé d’utiliser Packet Tracer. Il s’agit d’un simulateur de réseau permettant la création de réseaux virtuels qui serviront pour le test et l’expérimentation des configurations de réseau. Afin de réussir la configuration, il faut d’abord procéder à la création d’un réseau avant d’ajouter un serveur FTP et des clients. Dans la prochaine étape, le serveur FTP peut être configuré. Il suffit de déterminer les paramètres de connexion ainsi que les conditions pour les autorisations d’accès.

Installation du serveur FTP

La mise en place d’un serveur FTP avec un VPS Windows peut s’avérer nécessaire dans les entreprises afin de mettre à la disposition des utilisateurs qu’ils soient internes ou externes, un espace de stockage dédié. Ainsi, il  a plusieurs étapes à suivre pour concrétiser ce processus :

A voir aussi : Comment espionner Snapchat gratuitement ?

  • Installer le rôle de serveur FTP en se servant du gestionnaire de serveur
  • Configurer le serveur via le Gestionnaire de services Internet ou IIS
  • Définir les paramètres du serveur (port, nom d’utilisateur, mot de passe)
  • Définir les autorisations d’accès aux fichiers et aux dossiers.

Configuration  du serveur FTP

Une fois installé, le serveur FTP doit être configuré pour garantir une utilisation optimale. Dans ce cas, il est recommandé de procéder comme suit :

  • Se rendre dans les outils d’administration, puis Gestionnaire des services Internet
  • Ouvrir la console de gestion IIS
  • Création d’un nouveau site de type FTP
  • Définir le chemin vers le répertoire FTP
  • Indiquer l’adresse IP locale du serveur et le port
  • Définir les utilisateurs et leur droit sur le répertoire FTP
  • Paramétrer la connexion passive si nécessaire

Configuration des utilisateurs et des autorisations

Grâce au serveur FTP, l’utilisateur peut placer, renommer ou même effacer des répertoires ainsi que des fichiers intégrés au serveur. Afin de protéger l’ordinateur contre les actes malveillants, il est possible pour les utilisateurs de déterminer les profils qui sont autorisés à se connecter au serveur FTP. Dans cette étape, il est donc possible de définir les utilisateurs qui peuvent acquérir, mettre ou réaliser d’autres opérations. Aussi, il y a des moyens plus simples qui permettent de faciliter l’authentification des utilisateurs avec les services d’annuaires de compte. De plus, il est aussi recommandé de désactiver les connexions anonymes.

Configuration des paramètres avancés

Pour réussir la configuration des paramètres FTP avancés, il faut se rendre dans « Panneau de configuration », « Réseau et services de fichiers », puis « FTP » et « Service FTP ». Après ces étapes, il faut choisir « Activer le service FTP » et « Avancé ». Ensuite, il suffit de configurer les différents paramètres avancés, notamment :

  • Plage de ports FTP passifs

Ici, chaque utilisateur est libre d’utiliser soit la plage de port par défaut, soit celle qui est spécieuse pour une plage qui est supérieure à 1023. Durant l’usage de cette fonction, il est important de s’assurer que les ports du routeur ou du pare-feu sont ouverts

  • Définir le répertoire racine

Il faut activer cette fonction et choisir un répertoire racine qui sera le seul répertoire visible par les utilisateurs FTP.

Dépannage et résolution des problèmes

Les problèmes réguliers qui sont liés à la configuration du serveur FTP sur VPS Windows se traduisent souvent par des messages d’erreur qu’il faut apprendre à interpréter afin d’y remédier. Parmi les erreurs les plus courants, il y a 

  • Erreur FTP 530

Ici l’utilisateur n’arrive pas à se connecter au serveur parce qu’il n’a pas accès au répertoire personnel. Il suffit alors d’accéder aux paramètres et d’attribuer à l’usager les droits d’accès. Il arrive aussi que l’IIS ne soit pas configuré pour l’utilisation du mode FTP passif. Pour résoudre le problème, il faut se rendre dans les paramètres, puis entrer une plage de port et une adresse IP.

  • Erreur FTP 425

Cette erreur indique que la connexion à un répertoire ou à un téléchargement ne peut pas être établie. Pour régler le problème, il suffit de modifier les paramètres du mode actif ou passif.