Comment les nouvelles technologies ont-elles favorisé l’émergence de l’adultère ?

26

Très longtemps considéré comme une faute de morale, l’adultère est devenu chose courante dans la société. Grâce aux nouvelles technologies qui font proliférer des sites de rencontres discrets, les époux ne se donnent plus de retenue. Il y a de cela quelques années, seulement une poignée d’individus pouvaient s’assumer dans cette pratique. Aujourd’hui, on se donne toute liberté et les nouvelles technologies ne font qu’encourager cela. Découvrez dans cet article, comment ces nouvelles technologies ont favorisé l’émergence de l’adultère.

Le foisonnement des sites de rencontre en ligne

Dans cette ère du numérique, les sites de rencontre poussent comme des champignons sur le Net. C’est une situation qui favorise énormément les relations extra-conjugales. Actuellement, on compte un bon nombre de réseaux sur lesquels, l’adultère, le sexe et la sensualité ne sont plus tabous. Tout est dans la discrétion. Désormais, les femmes et les hommes se donnent le droit de tromper leur conjoint.

A voir aussi : Faut-il acheter des followers pour devenir influenceur ?

En effet, c’est du droit de chaque époux d’honorer à sa manière ses engagements. Avant, il fallait faire preuve de retenue. Aujourd’hui, lorsque le besoin se fait ressentir chez l’un des époux, il peut se livrer à ses envies. Il peut se permettre de visiter autant de sites sexuels qu’il désire ou s’adonner carrément au sexe web Cam.

Même si, sur le plan moral, cela est mal perçu, il revient quand même à chaque époux de satisfaire ses envies et d’assumer ses responsabilités. C’est cela que les nouvelles technologies mettent en avant. Elles ont donc démocratisé en quelque sorte le droit de tromper son partenaire. Si vous percevez cette pratique comme relevant du choix de toute personne, faites-vous plaisir en visitant Entre-infideles.com.

A découvrir également : Connectivité et sécurité de l'entreprise

La confidentialité élevée sur certains sur le net

Avec l’émergence des réseaux sociaux et autres, il existe de plus en plus des lois qui protègent les données personnelles. Ce qui fait que les époux peuvent avoir autant de discussions intimes avec d’autres personnes sans se faire prendre par leur conjoint. C’est un point qui a énormément propulsé l’adultère dans les couples.

Cette confidentialité favorise la discrétion des actions de chaque époux. Il est maintenant très difficile de retracer les faits et gestes des internautes. En une phrase, les nouvelles technologies constituent une source d’infidélité dans le foyer.

Sur certains sites de rencontre, il est possible d’utiliser des pseudonymes comme nom d’utilisateur. Ce qui protège encore plus la pratique. Certaines personnes créent carrément de nouveaux profils, afin de ne pas se faire remarquer.

Pour profiter de leurs désirs extra-conjugaux, les époux vont jusqu’à échanger la photo de leurs parties intimes. Même si cela semble dangereux, la confidentialité élevée des données personnelles encourage ceux-ci à s’adonner incessamment à ces actes.

Le sexe en ligne

La sexualité virtuelle n’est pas pour l’instant connue de tous. Toutefois, elle sert de moyen d’infidélité à certains époux. Le sexe en ligne consiste à s’échanger des vidéos intimes de soi avec son partenaire. Cela peut être encore plus développé chez certaines personnes qui n’hésiteront pas à regarder simultanément des vidéos pornographiques.

Ils ne se privent plus, tout moyen est bon pour eux de se donner chaud. Par exemple, les deux partenaires peuvent simplement s’appeler par téléphone pour s’allumer mutuellement. Ils peuvent également se donner rendez-vous par vidéoconférence pour se masturber directement en ligne.

Aujourd’hui, cette tendance est connue de près de 500 000 personnes, selon certaines études scientifiques.

Si en couple, on oublie quelquefois les préliminaires, en ligne, cela est vraiment nécessaire et les amants l’ont bien compris. Ce sont des gestes qui plaisent aux époux infidèles, ce qui rend ces derniers encore plus dépendants de ces relations extra-conjugales.

L’utilisation du sex-toy connecté

L’une des inventions technologiques qui permettent l’émergence de l’adultère est le sex-toy connecté. Le principe est simple, il suffit d’installer une application sur le téléphone de son partenaire. Cela permettra de contrôler à distance le jouet du partenaire. Ils se donneront ainsi des sensations fortes. Cette option est très appréciée par les personnes qui aiment avoir le contrôle lors des rapports sexuels. Avec ce mécanisme, l’infidélité n’est qu’à deux pas de chez soi.

Il est aussi possible d’opter pour des sextos. Il s’agit de faire parvenir à son partenaire, des messages multimédias ou de simples messages à caractère sexuel. Pour beaucoup, cette pratique constitue un moyen de déclarer leur désir sexuel à leur partenaire ou tout simplement d’exciter leur partenaire.

Soulignons que cette pratique est devenue une habitude de telle sorte que cela ne représente même plus un acte d’infidélité pour les amants. En outre, plusieurs sites internet encouragent ces actes, en filant des astuces aux personnes désirant entretenir des relations d’infidélité avec des partenaires en ligne.

D’ailleurs avec certaines technologies, les partenaires sont conseillés pour protéger leur pratique afin de ne pas se faire prendre. Avec autant de moyens sous la main, les époux ne se retiennent plus, du moins, ils ont du mal à se retenir.