Les éléments clés de l’emailing

55

Dans l’ensemble, l’emailing est une technique de marketing direct, puisqu’il touche directement le client. Concrètement, il s’agit d’une expédition d’information en masse, notamment par voie électronique. En principe, l’emailing a de nombreux objectifs dans le cadre du marketing digital. Il peut être utilisé pour optimiser la visibilité, pour convertir les destinataires en clients ou en fidélisant ces derniers. Il est toutefois important de noter que vous devez tenir compte d’un certain nombre de facteurs pour réussir l’emailing. Dans cette optique, cet article met à votre disposition les éléments clés de cette technique de webmarketing.

Prioriser la qualité des contacts

L’un des éléments les plus importants dans le cadre de l’emailing est la qualité de la liste de diffusion. Pour cela, vous devez collecter des informations concrètes sur vos cibles. Par ailleurs, si ces dernières font déjà partie de vos clients, vous aurez déjà à votre disposition la majorité des informations nécessaires, à l’instar de l’adresse électronique. Cependant, si ce n’est pas le cas, il existe plusieurs moyens de collecter les informations.

A lire également : Le CBD s’invite désormais sur Youtube et dans les médias classiques

Vous pouvez, par exemple, mettre à la disposition de vos cibles, un livre blanc ou divers contenus qui peuvent les intéressés. Dans l’ensemble, vous devez porter une attention particulière à la liste de vos contacts. Veillez notamment à éviter les doublons, les fautes relatives aux adresses et les personnes qui ne sont pas intéressées par les offres. De ce fait, plus vous aurez d’informations sur vos cibles, plus vous pourrez personnaliser vos messages, ce qui vous permettra de réussir votre campagne.

A lire en complément : Pourquoi intégrer la technologie d’écran tactile à votre entreprise ?

Tenir compte du consentement des destinataires

Le consentement des destinataires figure parmi les aspects légaux de l’emailing, raison pour laquelle il ne doit pas être négligé. En effet, depuis la mise en place du RGPD (Règlement général sur la protection des données) sur le sol européen, il est devenu obligatoire de recueillir le consentement des destinataires dans l’emailing en B2C (Business To Consumer).

Aussi, vos cibles doivent avoir explicitement donné leur autorisation pour l’utilisation de leurs données personnelles, notamment l’adresse électronique. Il est toutefois important de noter que si vous travaillez uniquement avec des professionnels, la question du consentement ne se pose pas. En effet, il est seulement nécessaire d’avoir le consentement des particuliers.

L’identification en tant qu’expéditeur

Dans le cadre de l’emailing, l’expéditeur ne dispose généralement que de quelques secondes pour capter l’attention du client. Aussi, il est primordial de rendre visibles tous les éléments importants pour qu’ils soient facilement compréhensibles durant ce court laps de temps. Pour cela, vous devez mettre en évidence le nom de votre société, votre logo et votre charte graphique. Les clients vous reconnaitront ainsi plus facilement. En réalité, en mettant en avant votre identité, vous pourrez créer une relation de confiance avec les destinataires de vos messages.

La personnalisation de la communication

Envoyer le même email à plusieurs destinataires ne fonctionne plus comme avant. Cela, puisque nombre de personnes aiment se sentir un peu spéciales. Aussi, au lieu d’envoyer une information globale à tous vos contacts, vous pourrez inclure des informations comme le nom et le prénom du destinataire lors de vos communications. Vous pourrez ainsi établir une relation de confiance avec votre client, tout en personnalisant le contenu en fonction des préférences de ce dernier.