Pourquoi et comment devenir analyste en cybersécurité ?

33

Le monde de l’entreprise connaît une importante mutation depuis quelques années. Toujours plus digitalisée, elle est également de plus en plus exposée aux cybermenaces et cyberattaques. Pour faire face à ces nouveaux défis, de nombreux postes d’analystes en cybersécurité sont à pourvoir. Qu’est-ce que la cybersécurité ? Comment se former à ce métier ?

Quels sont les enjeux pour les entreprises ?

Les jeunes et les personnes en reconversion sont nombreux à vouloir découvrir une formation certifiante en cybersécurité. Il faut dire que la demande est particulièrement importante en Europe, mais également en France. Rien que sur le seul territoire tricolore, il manquerait pas moins de 6000 analystes en cybersécurité.

A découvrir également : Comment optimiser le fonctionnement d'une caméra IP ?

Qu’est-ce que la cybersécurité ?

La cybersécurité peut être définie comme la convergence de technologies, d’actions, de dispositions visant à protéger l’ensemble des données numériques et des systèmes informatiques.

Pour une entreprise, il s’agit de protéger ses données, ses secrets industriels ou encore la liste de ses clients.

Lire également : Pirater un compte Instagram : le tuto

Augmentation des cyberattaques des entreprises

Avec la généralisation du télétravail pendant la pandémie de covid-19, les entreprises de toutes tailles ont essuyé davantage de cyberattaques en 2021 qu’en 2020. Ainsi, selon les chiffres officiels, celles-ci ont progressé de 13 % par rapport à l’année précédente.

Si les grosses sociétés sont toujours une cible privilégiée pour les hackers, les petites entreprises sont de plus en plus ciblées. Ransomware, intrusion dans les serveurs, celles-ci sont victimes de nombreuses cybermenaces et cyberattaques.

Si les petites et moyennes entreprises ont désormais saisi toute l’importance de la cybersécurité, elles ont toutefois du mal à recruter. En effet, pour répondre à la demande, il faudrait 6000 analystes en cybersécurité de plus sur le marché de l’emploi.

Formation en cybersécurité : que faut-il savoir ?

En quoi consiste le rôle de l’analyste SOC 2 ? Quand se former aux métiers de la cybersécurité ?

Analyste cyber : quelles sont ses missions ?

L’analyste cyber prend en charge les incidents de sécurité qui lui sont remontés par le centre opérationnel de sécurité. Ce dernier est appelé en anglais security operation center ou SOC. Dès lors qu’un incident est signalé, il doit effectuer une analyse approfondie de ce dernier.

L’analyste SOC 2 a trois grands types de missions :

  • la surveillance : c’est à lui qu’est confié de comprendre la faille de sécurité ou de comprendre comment l’incident a pu se produire. Cette missions est très importante car elle est intimement liée au maintien de la sécurité des data et du système informatique de l’entreprise ;
  • l’amélioration du service : pour anticiper de nouveaux incidents, l’analyste doit sans cesse apporter des améliorations à tous les niveaux ;
  • être le référent technique de l’entreprise.

Quand se former aux métiers de la cybersécurité ?

La formation diplômante en cybersécurité est ouverte à tout le monde. Elle est évidemment accessible aux étudiants, mais pas uniquement. Cette formation s’adresse également à celles et ceux qui envisagent une nouvelle orientation professionnelle.

En ce qui concerne les étudiants, ils ont la possibilité de s’orienter vers une école d’ingénieurs. Celle-ci doit disposer d’une spécialisation en sécurité informatique. Autre cursus envisageable après le bac, l’inscription à la fac. Elles sont nombreuses un peu partout sur le territoire à proposer un master SSI.

Par contre, pour une vraie spécialisation en cybersécurité, il existe des formations en ligne. Il s’agit de formations reconnues et diplômantes en e-learning. Le principal avantage, c’est qu’elles se font en continu et en parallèle de votre activité si nécessaire. Cela peut être par exemple en parallèle de vos études supérieures ou de votre emploi actuel. Il faut généralement y consacrer un total d’une dizaine d’heures par semaine, ce qui reste peu contraignant. Pour valider votre parcours, vous devrez impérativement mettre en application les connaissances acquises pendant la formation au travers d’un projet SOC Build & Run.