Quelle est la différence entre un disque dur et un disque SSD ?

313

Le disque dur est un élément important des ordinateurs portables ou des ordinateurs de bureau. Derrière son aspect très technique, choisir un disque dur s’avère relativement facile. Il y a peu de place pour manœuvrer pour l’erreur et vous n’avez pas à vous soucier d’acheter le « mauvais » disque dur. Considérons plus en détail les aspects qui doivent être pris en compte lors du choix de votre disque dur et SSD.

Disque dur externe et SSD

A lire aussi : Comment bien choisir votre ordinateur de bureau ?

Un disque dur externe (ou DDE) est un périphérique de stockage portable qui est généralement connecté à un ordinateur via USB, FireWire eSATA ou une connexion sans fil. Les disques durs externes ont généralement une capacité de stockage élevée et sont souvent utilisés pour stocker des données et effectuer des sauvegardes.

L’utilisation d’un disque dur externe nécessite une connexion simple du câble de disque à l’ordinateur, bien que dans certains cas, il peut se produire des problèmes de compatibilité du système d’exploitation (externe problème de disque dur non reconnu, en savoir plus sur ce problème sur supergeek.fr).

A voir aussi : La maison au style futuriste : comment convertir mon salon et ma cuisine au high-tech ?

Ces types de disques durs vous permettent de stocker un grand nombre de fichiers, de musique, de vidéos ou d’images grâce à leur grande capacité de stockage.

Disque dur (disque dur)

Le disque dur d’un ordinateur joue un rôle essentiel dans le stockage et la récupération de l’information. Le disque dur (HDD) est le plus couramment utilisé, en particulier pour les ordinateurs de bureau. Ces disques, internes ou externes à l’ordinateur, se composent d’un ou de plusieurs disques mécaniques qui lisent et écrivent des informations sur le disque.

Disque SSD

Les lecteurs SSD utilisent une mémoire flash (pas mécaniquement comme un disque dur) pour stocker des informations. Ils offrent une durabilité accrue et des performances supérieures à celles des disques durs. Cependant, ces derniers ont généralement une capacité de stockage plus élevée pour un moindre coup.

Différences entre un disque dur SSD et un disque dur ?

Les SSD et les disques durs font généralement le même travail : ils vous permettent de démarrer votre système d’exploitation, de stocker vos applications et vos fichiers personnels. Mais chacun a ses propres caractéristiques spécifiques (capacité de stockage, prix, vitesse, etc.).

Le prix du SSD et du disque dur

Les disques SSD sont plus chers que les disques durs en termes d’euro par gigaoctet. Un disque dur interne de 2,5 pouces de 1 To coûte entre 50 et 70 euros en moyenne. D’autre part, il coûte environ 300 euros pour un SSD de la même capacité.

Capacité de stockage : SSD vs disque dur

Bien qu’il existe des SSD de To différente (jusqu’à 16 To), les SSD restent rares et coûteux. Les disques durs de 500 Go à 1 To sont courants et sont considérés comme une capacité de base. En ce qui concerne les SSD, les premiers prix fournissent une capacité de stockage d’environ 128 Go.

Vitesse d’exécution

La vitesse de sortie est le pic des SSD. Un ordinateur avec un SSD démarre en moins d’une minute (généralement en secondes) et sera plus rapide pour le lancement et l’exécution d’applications et le transfert de fichiers. Que vous utilisiez votre ordinateur pour les loisirs, l’école ou le travail, la vitesse reste un critère de choix pour un ordinateur.

Durabilité et résistance

Un SSD n’a pas de pièces mobiles, il est donc résistant aux chocs par rapport à un disque dur. Certains disques durs externe Cependant, ils ont une protection pour résoudre ce problème (tels que les disques robustes, résistants à l’eau, à la poussière, aux chocs et aux chutes).

Disponibilité sur le marché

Les disques durs sont les plus courants et les plus accessibles, bien que les SSD commencent à être présents de plus en plus souvent, en particulier dans les petits netbook et les ordinateurs portables ultrabook avec des capacités de stockage allant de 256 à 516 Go pour la plupart.

Tailles et formes du disque dur

Les SSD sont connus pour leurs performances. Si vous décidez d’opter pour un SSD en faveur d’un disque dur, vous devez prendre en compte qu’il existe deux formats communs SSD. Le 3.5 « est prêt pour le bureau, tandis que le 2.5 » est conçu pour un ordinateur portable (avec un espace plus petit).

Notez qu’il est possible de connecter un SSD de 2,5 pouces à une baie de 3,5 pouces via un adaptateur, mais l’inverse n’est pas possible. Dans le cas d’un achat d’ordinateur portable, la taille standard de ce SSD est de 2,5 po. Dans ce cas, il convient de prêter attention aux autres spécifications des techniques SSD.

Tout d’abord, le bruit est pensé : les disques durs internes ou externes sont relativement bruyants. Même le disque dur le plus silencieux donne un léger bruit à travers le bras de lecture et la rotation du disque. En raison de leur mémoire flash, les SSD ne produisent pratiquement aucun bruit.

Puis vient la consommation d’énergie : un SSD ne doit pas consommer d’électricité pour faire fonctionner un plateau. Il est donc moins énergivore que son collègue. Cette consommation d’énergie plus faible se traduit par quelques minutes/heures supplémentaires autonomie de la batterie.

Disques durs SSD/disque dur à eau

Certains fabricants ont mis en œuvre une solution pour attacher une mémoire flash à un disque dur mécanique. Ces modèles « hybrides » combinent la capacité de stockage d’un disque dur et les performances d’un SSD à un prix légèrement supérieur à celui d’un disque dur conventionnel. La mémoire flash sert de tampon pour les fichiers couramment utilisés pour accélérer le lancement d’applications importantes.

D’autres technologies existent pour combiner disque dur et SSD sur le même ordinateur, telles que la technologie Intel Smart Response (SRT). Le SRT utilise le SSD comme cache pour démarrer le système ou démarrer des programmes plus rapidement.

Alors que les SSD sont de plus en plus démocratisés, ils restent des alternatives coûteuses mais efficaces au disque dur.

Les disques durs l’emportent sur la question du prix, de la capacité de stockage et de la disponibilité sur le marché.

Quant aux SSD, ils sont certainement plus rapide, plus robuste, plus compact et moins bruyant. Par conséquent, les disques SSD sont une option de choix pour les ordinateurs portables.

Comment choisir son disque dur externe ?

Vous connaissez maintenant la différence entre un disque dur HDD et SSD. Reste maintenant à savoir comment vous allez pouvoir choisir le vôtre. Vous allez devoir prendre en compte plusieurs choses :

  • Avant toute chose, vous devrez faire le choix entre un disque dur HDD et SSD. Comme nous vous l’avons déjà expliqué ici, il est préférable de sélectionner un disque SSD. Vous aurez du matériel fiable, rapide et silencieux. En plus, en cas de chute, vous n’aurez aucun risque de perdre vos données, au vu de sa résistance.
  • Au niveau de la dimension, ce critère est important si vous devez l’emporter régulièrement avec vous, notamment dans un cadre professionnel. Une taille de 2,5 pouces semble correcte pour un ordinateur portable. Le poids sera compris entre 100 et 200 grammes, et donc par conséquent, très léger. Si vous avez un ordinateur de bureau, dans ce cas, vous pouvez envisager d’investir dans un disque dur externe de 3,5 pouces. Par contre, comme il est plus imposant, il sera également plus lourd (entre 1 et 2 kg). Il aura également besoin d’une alimentation secteur pour fonctionner, ce qui n’est pas le cas pour les modèles inférieurs. Pour information, il existe un dernier format pour les ordinateurs ultraportables ou les baladeurs. Il s’agit du 1,8 pouces.
  • En ce qui concerne la capacité de stockage, vous devez savoir que cela va de 120 Go à plusieurs Téraoctets. Tout dépend de l’utilisation que vous en aurez. Si vous comptez l’utiliser pour sauvegarder vos photos et vidéos, il vous faut un minimum de 500 Go. Si vous désirez y stocker des films ou des jeux vidéos, nous vous conseillons plutôt un disque dur externe 1to aliexpress. En dessous du Téraoctet, vous pouvez clairement oublier.
  • Enfin, vérifiez la connectique, car n’oubliez pas que c’est par ce biais que vous allez transférer vos données. Pour rappel, le transfert va varier en fonction du type de port utilisé :
    • USB 1 jusqu’à 12 Mbits/S
    • USB 2 se fera jusqu’à 480 Mbits/s
    • USB 3 jusqu’à 4,6 Gbits/s
    • FireWire 400 jusqu’à 400 Mbits/s
    • FireWire 800 jusqu’à 800 Mbits/s
    • Thunderbolt jusqu’à 10 Gbits/s

Il vous faudra également un câble de liaison de qualité, entre votre disque et votre ordinateur, sans quoi vous ne pourrez jamais atteindre ce taux de transfert. Bien entendu, le taux de transfert va également varier en fonction du bus de votre disque dur.