La biotechnologie, un métier d’avenir

97

Biocarburants, dépollution, organes artificiels, vaccins… Ces termes existent depuis longtemps ! Cela n’empêche pas le secteur de la biotechnologie de connaître un réel boom récemment.

Qu’est-ce que la biotechnologie ?

Le terme biotechnologie est obtenu par la fusion de deux mots, que sont la biologie et la technologie. Les intervenants dans ce secteur se focalisent sur l’exploitation des propriétés des matériaux vivants afin d’en développer des produits innovants et respectueux de l’environnement. Les applications concernent plusieurs domaines dont l’alimentation, la pharmacie, l’énergie ou encore le cosmétique. C’est ainsi qu’on retrouve des carburants biosourcés, des crèmes ou médicaments à base d’algues marines.

A lire également : Les tendances de livraison pour le futur

La biotechnologie recrute-t-elle actuellement ?

Le développement durable est au cœur des préoccupations des consommateurs et des législateurs. C’est ainsi que les biotechs se voient en pleine progression en France, en marquant une croissance de 10 à 15% par an. On en recense environ 720 entreprises, dont plusieurs PME et start-up en pleine innovation et tout en dynamisme.

A lire également : Smartphones Pliables : La guerre a commencé

Actuellement, le marché génère plus de 50 milliards d’euros en chiffre d’affaires. Cet état lui vaut d’attirer de nombreux investisseurs nationaux et internationaux, et à la clé, une campagne de recrutement de masse. De manière globale, cette industrie génère plus de 300 000 emplois directs et indirects.

Quel type de profils recherchent les entreprises de biotechs ?

Le secteur de l’emploi Biotechnologie recrute de toute évidence de nombreux ingénieurs ou chercheurs en biologie, en activité au sein des laboratoires de recherches et développement. Toutefois, on retrouve également des recrutements de technico-commerciaux, qui vont se charger de la vente des produits innovants, aussi bien sur le marché national qu’international. Ce secteur recrute également des intervenants pour la logistique et la production, afin de répondre à une forte augmentation des commandes et pour rester dans la concurrence.

Enfin, comme les entreprises sont encadrées par une législation et des standards environnementaux très stricts, elles doivent engager des spécialistes en questions de réglementation, d’assurance qualité et de certification.

Les compétences développées ailleurs peuvent-elles être valorisées dans le biotech ?

Il faut savoir que ces entreprises œuvrent dans des activités de production. C’est ainsi que les savoir-faire et les méthodes acquis dans les activités de logistique et de fabrication peuvent être d’une grande aide. Il se peut également qu’un profil ait évolué en tant que délégué médical dans le secteur du médicament, ou en tant que technicien dans la chimie. Cet atout peut être valorisé dans la biotech. Enfin et non des moindres, la maîtrise de la langue étrangère est importante, pour développer l’entreprise à l’international.

Quels sont les canaux de recrutement en biotechnologie ?

Comme le secteur est à la pointe de l’innovation, Internet se présente comme un incontournable dans les échanges professionnelles. En effet, tous les intervenants de la biotech, dont les DRH, sont présents sur les réseaux sociaux comme LinkedIn. Ils se servent de cette plateforme pour la publication de nombreuses offres et entrent directement en contact avec les profils potentiels. D’ailleurs, les candidatures spontanées sont souvent les plus sollicitées.

Il est conseillé d’intégrer ces entreprises, ne serait-ce qu’en tant qu’intérim. Cela peut très vite devenir le pied à l’étrier et propulser vers une carrière.

Les secteurs d’intervention de la biotechnologie

Force est de constater que la biotechnologie est très présente dans l’industrie pharmaceutique. Cela n’empêche que le secteur représente un réel potentiel pour d’autres secteurs. En effet, les experts restent optimistes quant à son enjeu majeur dans le secteur de l’environnement, l’alimentation et l’agriculture. La biotechnologie est également très présente dans le cosmétique ou la bio-informatique.

Quel métier de la biotechnologie choisir ?

Les métiers de la biotechnologie sont très variés et dépendent du secteur d’activité. Voici une liste non exhaustive de ces professions :

  • Astrobiologiste ;
  • Technicien biologiste ;
  • Technicien microbiologie ;
  • Ingénieur commercial ;
  • Neurobiologiste ;
  • Hydrobiologiste ;

Bon à savoir : les formations à suivre

Dans la pratique, une formation préalable en biotechnologie est nécessaire. Pour cela, il est recommandé d’intégrer une école d’ingénieurs.