Les objectifs de la transition énergétique

14

Les objectifs de la transition énergétique

La transition énergétique est une notion imposée par la loi dans le but de limiter l’impact de la production d’énergie ainsi que la distribution et la consommation de celle-ci.

A lire également : Business Intelligence : les outils indispensables pour votre entreprise

Notons que ce concept indique le passage d’un système qui utilise de l’énergie fossile en un nouveau mode de consommation qui se concentre sur les énergies renouvelables.

La transition énergétique est donc valable que ce soit pour l’électricité ou pour le gaz. D’après la loi de transition énergétique de 2015, il existe plusieurs enjeux qui découlent de la substitution d’un système énergétique en un autre plus performant.

A lire en complément : Quels sont les avantages de l’affichage dynamique ?

Préserver l’environnement

Le premier objectif de la transition énergétique est la préservation de la planète. Cette action va se faire par l’intermédiaire de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et du CO2 dans l’atmosphère.

Cela va permettre au réchauffement climatique de ralentir. D’ici 2030, la loi sur la transition énergétique prévoit de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40%.

Cette loi stipule aussi la réduction de la consommation de matière première. Cela va permettre à l’environnement de garder une couverture saine et écologique.

L’empreinte carbone va également être réduite en choisissant d’opter pour un meilleur système de chauffage. Notons que ce ne sont pas seulement l’écosystème et l’environnement qui se trouvent être améliorés par la transition énergétique mais la vie de la biodiversité terrestre également.

Résoudre les problèmes sanitaires

Nous savons tous que plusieurs problèmes de santé ont pour cause la pollution de l’air. Nous pouvons citer par exemple la difficulté respiratoire qui peut aller jusqu’à une maladie grave. Pourtant, un système énergétique défectueux a un impact considérable sur la qualité de l’atmosphère.

A côté de cela, la pollution de l’air peut accélérer le réchauffement climatique. Malheureusement, ce dernier aura une conséquence fatale sur l’écosystème qui peut se transformer.

De ce fait, de nouvelles bactéries ou maladies pourraient apparaître. La mise en œuvre de la transition énergétique peut être une solution efficace pour limiter les dégâts.

Pour résoudre les problèmes sanitaires, la loi sur la transition énergétique se penche également sur les déchets.

Sachez que les déchets font également partie des facteurs qui polluent l’atmosphère. L’objectif est donc de diminuer de moitié la quantité des déchets mondiaux à l’horizon de 2050.

Espérer une indépendance énergétique

Ce ne sont pas seulement les ménages qui pourront profiter des bienfaits offerts par la transition énergétique mais les entreprises également.

Effectivement, leur autoconsommation va être améliorée en diminuant les dépenses liées à l’énergie. Leur compétitivité va également augmenter suite à cela.

L’impact d’une indépendance énergétique peut être plus important à l’échelle nationale. En effet, cela va permettre à un pays de ne plus dépendre des pays producteurs d’énergies fossiles.

D’ailleurs, parmi les objectifs à l’horizon de 2030, la consommation d’énergie fossile devra être diminuée de 30%.

Plus largement, la transition énergétique peut être un moyen efficace pour résoudre des problèmes au niveau de l’économie.

Diminuer la consommation en énergie

Si on change de système de chauffage, c’est évidemment dans le but d’espérer un procédé plus performant et plus économique. Et c’est exactement le but de la transition énergétique.

Il est important de noter qu’il est possible de réaliser jusqu’à 70% d’énergie en optant pour une source d’énergie écologique comme les énergies renouvelables.

D’ailleurs, la loi sur la transition énergétique envisage de diminuer de 20% la consommation en énergie d’ici 2030. Cette loi ambitionne même que cette diminution sera de 50% en 2050.

Il est vrai qu’entamer une transition énergétique implique un investissement important vu que les équipements nécessaires sont onéreux. Mais sachez qu’une prime pour la transition énergétique existe.

Elle va permettre à tous les foyers de bénéficier d’un système plus performant. Prenons l’exemple de l’isolation des combles qui bénéficie d’une aide de 1 Euro par l’intermédiaire du Pacte Énergie Solidaire. 

Notons que l’électricité produite par l’énergie nucléaire n’est pas seulement onéreux mais sa production utilise une grande quantité d’eau. D’ici 2025, la part nucléaire doit être portée à 50%. Cela va diminuer le risque de catastrophe qui peut être engendré par son exploitation.

Privilégier l’énergie renouvelable

Le principe de fonctionnement de l’énergie renouvelable repose sur la transformation des calories se trouvant dans l’air, dans l’eau ou dans la terre pour les transformer en chaleur.

Il s’agit d’un moyen plus écologique pour se procurer de l’énergie pour alimenter les besoins en électricité et en chauffage dans une maison.

L’objectif de la transition énergétique est que la production d’électricité dans le monde va se faire en 40% par l’intermédiaire des énergies renouvelables. Elle sera de 32% pour la consommation énergétique globale.

Atteindre les normes sur la construction des bâtiments

Atteindre les normes « Bâtiment Basse Consommation » ou BBC pour 2050 fait partie des objectifs de la transition énergétique. Les caractéristiques stipulées dans cette règlementation sont différentes d’un bâtiment à l’autre.

Pour un bien neuf qui est exclusivement réservé à l’habitation, il faut une consommation conventionnelle d’énergie primaire en dessous ou égal à 50 kWhep par m2 par an.

Par contre, la consommation d’énergie primaire pour les bâtiments destinés à d’autres usages sera définie par rapport à la consommation de référence. Seulement, elle ne doit pas dépasser les 50% de cette dernière.

En ce qui concerne les biens anciens, la qualité de bâtiment basse consommation peut leur être attribuée à condition que leur consommation ne dépasse pas les 80 kWhep par m2 par an.

Globalement, les principes à respecter sont la conception d’une architecture bioclimatique, l’installation d’équipements techniques performants et une parfaite étanchéité à l’air.

S’il est nécessaire, des travaux de rénovation énergétiques doivent être entamés pour permettre une isolation thermique performante.

Parallèlement à cela, la construction de bâtiments neufs qui utilise une énergie positive est encouragée. En effet, la performance énergétique est meilleure dans le neuf.

C’est pour cela que plusieurs règlements thermiques sont mis en vigueur. Entre autres, il y a la RT 2005 et la RT 2012 qui visent à réduire la consommation énergétique dans les bâtiments nouvellement construits.