Bien concevoir son kakémono

272

Le kakémono est présenté comme accessoire de décoration, mais bien conçu, il fera un excellent support de communication ou de promotion. Pour qu’il assure cette seconde fonction, il faudra bien penser sa conception. Voici quelques conseils pour avoir un kakémono efficace.

A lire en complément : Augmenter la visibilité de sa marque : les meilleurs conseils

Considérer le sens de lecture

Lorsqu’on conçoit un support de communication sur papier comme le kakémono, on doit faire attention au sens de la lecture. Lorsqu’un passant fait face à un kakémono, il sera d’abord attiré par ce qu’il a à la hauteur de son regard. Il lèvera par la suite les yeux vers le haut pour lire en descendant.

Lors de la conception, il est recommandé de mettre à la hauteur du regard l’essentiel du message. Vous pouvez donc y mettre par exemple « promotion » ou « réduction à 50% ». Il faut mettre un message court, mais impactant pour l’inciter à découvrir l’intégralité du message. Faites appel à des professionnels pour la réalisation de vos kakémonos : ils vous apporteront de précieux conseils pour la disposition des éléments sur ce support.

A lire également : Quelles sont les missions d’une agence digitale 

L’avantage du kakémono, comparé aux autres supports de communication, réside dans le fait qu’il est visible de loin. Jouez sur cet avantage en mettant au sommet votre logo. Ainsi, un passant qui voit de loin le logo pourra venir jusqu’au kakémono pour découvrir votre emplacement dans un salon. Sur ce support, si vous avez mis en grand votre logo au sommet, vous pouvez le remettre en petit format en bas pour rappel avec vos coordonnées.

Bien disposer les informations

Le logo placé en haut a déjà attiré l’attention du lecteur, mais il faudra le retenir pour qu’il comprenne le message que vous voulez faire passer. Il faut comprendre que cette bonne compréhension ne signifie pas mettre le maximum d’informations. Sur un kakémono, l’espace que vous avez est quand même limité. Vous devez donc faire en sorte de mettre des informations pertinentes et les disposer aux bons endroits pour que le lecteur s’y intéresse.

Vous pouvez également utiliser des photos et jouer sur la taille des caractères pour retenir l’attention du lecteur et pour assurer une bonne communication. Il est évident qu’avec un grand symbole « -50% », vous n’aurez pas besoin de détailler de quoi il s’agit : le lecteur comprendra directement. Sur un kakémono, même si vous avez assez d’espace, il ne faut pas non plus en mettre trop. Le lecteur risque de s’y perdre. En dessous du logo, on doit retrouver un titre et avec une accroche.

Attention aux images et aux couleurs

Pour une bonne présentation du kakémono, vous devez bien choisir les images que vous allez mettre dessus. L’idéal est d’opter pour des images de qualité. Ne prenez pas le risque en prenant une image de mauvaise qualité, car ceci se verra à l’impression.

Détrompez-vous : ce n’est pas en multipliant les couleurs que vous allez retenir l’attention du lecteur. Pour la conception de ce kakémono, restez sur deux ou trois teintes dominantes et privilégiez les couleurs qui permettent de reconnaître votre marque.