Comment devenir auto-entrepreneur consultant ?

995

Si vous souhaitez devenir consultant indépendant, vous devez remplir certaines conditions et suivre certaines étapes pour créer une entreprise. Dans cet article, nous vous présentons les conditions à remplir pour devenir consultant auto-entrepreneur.

Les conditions à remplir

Pour devenir consultant en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez respecter la réglementation des activités de conseil et les règles de création d’une micro-entreprise. Vous pouvez en apprendre plus sur Pole Auto Entrepreneur :

Lire également : Comment faire pour se protéger d'un ransomware ?

Réglementation des activités de conseil

En tant que consultant indépendant, vous devez justifier d’un diplôme et remplir d’autres formalités pour les activités de conseil réglementées telles que le conseil immobilier, le conseil en investissement financier, le conseil juridique ou le conseil comptable.

Selon l’activité, des formalités supplémentaires peuvent être exigées, telles qu’une assurance responsabilité professionnelle, la présentation d’une carte professionnelle ou l’inscription à une association. En ce qui concerne les activités non réglementées telles que l’informatique, le référencement, la stratégie, le recrutement, la communication, l’organisation ou le marketing freelance, il n’y a pas d’obligation de devenir consultant indépendant.

A lire aussi : Google Analytics : ce que vous devez envisager à cause du RGPD

Pour vérifier si une activité de conseil est réglementée, consultez le site de création de l’AFE.

Règles de création d’une auto-entreprise

Toute personne physique peut devenir auto-entrepreneur prestation de service.

Démarches pour devenir auto-entrepreneur dans la prestation de services

Pour devenir auto-entrepreneur en prestation de services, il y a plusieurs étapes obligatoires à suivre.

Déclaration de début d’activité

La toute première étape consiste à déclarer votre activité auprès du CFE compétent. Selon la nature de votre activité (commerce, artisanat ou profession libérale), le CFE sera différent. Il est essentiel de définir clairement votre activité principale avant de commencer la déclaration.

La déclaration de début d’activité peut se faire en ligne sur deux sites différents selon l’activité : sur le portail officiel de l’autoentrepreneur.Urssaf si le CFE compétent est l’Urssaf ou la CCI, et sur le site du CFE des métiers si le CFE est la CMA.

Immatriculation de l’auto-entreprise

L’auto-entrepreneur prestataire de services qui exerce une activité artisanale ou commerciale doit immatriculer son auto-entreprise au répertoire des métiers (RM) ou au registre du commerce et des sociétés (RCS) pour recevoir son numéro d’identification unique (SIRET, SIREN, APE).

Recevoir le numéro SIRET

Après avoir déclaré le début de son activité, l’auto-entrepreneur prestataire de services doit transmettre le numéro SIRET à l’INSEE dans un délai de 8 à 15 jours.

Affiliation à la Sécurité sociale pour les indépendants

Environ 4 à 6 semaines après la déclaration de début d’activité, l’auto-entrepreneur prestataire de services recevra une notification d’affiliation au régime de sécurité sociale des travailleurs indépendants. Il devra alors se rendre sur le site officiel et créer son compte personnel en remplissant les différentes informations et documents nécessaires pour compléter les formulaires. À partir de cette étape, le micro-entrepreneur peut exercer son métier.

Première déclaration de chiffre d’affaires

Après au moins 90 jours d’activité, le professionnel est tenu d’effectuer sa première déclaration de chiffre d’affaires en ligne. Celle-ci permet au micro-entrepreneur de payer ses cotisations sociales.

En suivant ces étapes, vous pouvez devenir consultant auto-entrepreneur et exercer votre métier dans le respect de la réglementation et des règles de création d’une micro-entreprise. Bonne chance !