Confidentialité en ligne : quelles solutions pour se protéger ?

524

Étant donné que tout se passe aujourd’hui en ligne, le marketing digital occupe une place très importante au cœur des stratégies de chaque entreprise. Mais pour que la stratégie de ciblage fonctionne, un bon nombre d’entreprises collectent aujourd’hui les données de navigation des internautes.

C’est une bonne chose pour les experts en marketing, mais pas forcément pour les particuliers victimes de cette collecte. Alors, quelles sont les solutions pour protéger sa confidentialité en ligne et protéger les données sensibles ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

A lire également : Comment cacher votre réseau sans fil à vos voisins ?

Confidentialité en ligne : Qu’en dit la RGPD ?

Dès lors que l’on parle de confidentialité en ligne, on parle forcément de la Règlementation Générale sur la Protection des Données (RGPD). C’est l’autorité qui régule la collecte de données en ligne. Alors qu’en dit-elle par rapport à cette exploitation, souvent, à l’insu de l’internaute.

  • Consentement clair : La RGPD exige de la part des entreprises un consentement clair de la part des utilisateurs avant de collecter les données s’y afférant. Les utilisateurs doivent donc être informés de la finalité de la collecte et doivent donner leur accord.
  • Droit à l’oubli : Les utilisateurs ont le droit de demander la suppression de leurs données Les entreprises sont tenues de respecter ce droit pour être en conformité avec la RGPD.
  • Transparence : Les entreprises sont tenues de fournir des informations claires sur la manière dont elles collectent, stockent et utilisent les données. Les politiques de confidentialité doivent être facilement accessibles.

Toutefois, malgré ces mises en garde de la RGPD, il y a toujours des entreprises qui vont à l’encontre de ces règles. D’un autre côté, il y a aussi les internautes qui ne prennent pas le temps de bien lire les politiques de confidentialité avant d’approuver. Ainsi, de nombreuses données sensibles sont toujours collectées, souvent, à l’insu de l’internaute.

A découvrir également : Comment protéger ses achats en ligne avec un détecteur d'arnaque efficace

Quelles solutions pour éviter la collecte des données ?

Si la RGPD a uniquement pour rôle d’encadrer les règles de la protection des données, il est tout à fait possible pour chaque internaute conscient des enjeux de prendre des mesures appropriées. Il existe différentes solutions permettant de protéger sa confidentialité en ligne, dont voici les principales :

Utiliser un antivirus

Depuis toujours, la principale solution pour se protéger des collectes de données personnelles était l’utilisation d’un antivirus. En effet, si un antivirus est souvent connu pour neutraliser les virus présents sur un appareil, il peut aussi être utilisé pour protéger les données.

Les antivirus les plus évolués proposent une mesure de protection supplémentaire. Dès lors que l’utilisateur tente d’accéder à un site internet, l’antivirus le prévient pour l’informer de la possibilité de collecte de données. Si l’utilisateur active la protection pour ce site, aucune donnée sensible ne sera divulguée.

Utiliser un VPN

Depuis quelque temps, on parle aussi assez régulièrement des VPN pour Virtual Private Network ou Réseau Privé Virtuel en français. Un VPN sert avant tout de changer d’adresse IP. En effet, au lieu d’utiliser sa véritable adresse IP pour se connecter, un appareil relié à un VPN utilise une tout autre adresse IP fictive. C’est justement l’avantage de cette technologie.

En trappant les sites web et autres plateformes en ligne avec une adresse IP fictive, il lui sera impossible de collecter des données. Même si l’internaute laisse par mégarde quelques données, il sera impossible pour le site de relier ces données à un appareil ou à une personne en particulier.

Utiliser un Antitrack

Très récemment, on a aussi vu débarquer les antitrack comme ce que propose la protection avec Norton. Ces antitracks permettent en effet de contourner les tracks (suivis) réalisées par les sites internet et les services en ligne.

Ainsi, en utilisant un antitrack, les données des navigations ne peuvent pas être détectées par le système de suivi du site en question. Aucune donnée ne sera ainsi divulguée, et ce, même si l’internaute a accepté les politiques de confidentialité.