Quand utiliser un correcteur orthographique en informatique ?

28

Si vous êtes dans le milieu informatique, vous ne devez pas beaucoup écrire. Cependant, à un moment donné, vous allez être obligé d’aligner quelques lignes. La langue française peut être votre langue maternelle, mais vous n’êtes pas à l’abri de fautes d’orthographe. Utilisez donc un correcteur orthographique. Quand y avoir recours exactement ?

La rédaction dans le milieu informatique

Dans le milieu informatique, on n’écrit pas beaucoup de textes. Cependant, à un moment ou à un autre, vous serez obligé de faire de la rédaction. Oui, vous allez être obligé de faire quelques lignes pour présenter votre concept ou votre produit informatique. Si la présentation se fait devant le grand public, vous devez redoubler d’efforts pour utiliser des mots qu’une personne lambda pourrait comprendre.

A lire en complément : Comment choisir un logiciel CRM

Tout ceci rend encore la tâche plus complexe. Il y a encore une autre pression : ne faire aucune faute dans le texte. En effet, si vous faites des erreurs aussi minimes qu’elles peuvent être, on pourra remettre en cause votre professionnalisme et votre expertise. Pour ne pas faire de faute, utilisez tout simplement un correcteur orthographique.

Dans quelles situations avoir recours au correcteur orthographique ?

L’excès de confiance peut nous faire dire parfois qu’on n’en a pas besoin, mais après quelques heures de programmation informatique, vous pourrez facilement faire de petites fautes que vous ne remarquerez pas forcément. Dès que vous écrivez, vous pouvez utiliser le correcteur orthographique. Vous pouvez y avoir recours quand :

A découvrir également : Quel est l'ordinateur portable le plus fiable ?

  • Vous rédigez un mail pour un client, une entreprise ou un investisseur,
  • Vous introduisez le fruit de votre travail à un tiers,
  • Vous allez faire une publication sur les réseaux sociaux ou sur Internet,
  • Vous allez faire un livre, un compte-rendu ou un rapport de votre travail.

Vous avez compris : il y a mille et une situations pour lesquelles vous pouvez utiliser un correcteur orthographique, même si vous êtes dans le milieu informatique. Même si vous n’avez qu’à écrire quelques lignes, ayez toujours recours au correcteur.

Quelles fautes le correcteur orthographique détecte-t-il ?

Son appellation est assez claire : le correcteur orthographique détecte les fautes d’orthographe, autrement dit, les mots qui ne sont pas écrits correctement. Il est à préciser que certains correcteurs ne s’arrêtent pas aux mots mal orthographiés.

Ils peuvent également mettre en évidence les erreurs grammaticales et syntaxiques. Vous pouvez donc compter sur ce type de correcteur pour modifier les erreurs de ponctuation.

Pour ces fautes, le correcteur peut vous proposer plusieurs solutions de correction et c’est vous qui choisissez la solution la plus appropriée. Certains correcteurs, notamment les plus performants, peuvent analyser la phrase pour corriger ses fautes de manière automatique.

Les erreurs courantes dans la rédaction

Dans le domaine informatique, comme dans n’importe quel domaine, il y a des erreurs que nous faisons facilement à la rédaction. Ce sont souvent des erreurs de frappe ou d’inattention qu’on réalise quand on a eu une longue journée de travail. Il est difficile de les éviter, mais ils n’échapperont pas au correcteur d’orthographe.

On est aussi souvent exposé aux erreurs grammaticales, même si on a une certaine maîtrise de la langue française. Parmi les erreurs grammaticales les plus fréquentes, on peut citer :

  • Les longues phrases qu’on ne ponctue pas ou qu’on ne lie pas correctement,
  • Les phrases dont l’antécédent n’est pas clair,
  • Les négations qui ne sont pas complète,
  • La confusion dans l’utilisation de ponctuation,
  • Les répétitions.

Les différents types de correcteurs orthographiques

Sur la toile, on distingue différents types de correcteurs orthographiques. Vous allez directement remarquer que certaines solutions sont gratuites et d’autres sont payantes. Vous vous en doutez bien que celles qui sont payantes sont plus performantes et comprennent des fonctionnalités plus poussées.

Côté prix, on a des correcteurs qui sont proposés à moins de dix euros et d’autres qui affichent un tarif de plus d’une centaine d’euros. Il y a également des solutions en ligne. Vous pouvez voir que certains correcteurs en ligne sont très bien notés par les utilisateurs, mais le souci réside dans le fait qu’il a besoin de connexion.

Ceux-là ne sont pas vraiment pratiques, car si vous vous retrouvez dans un endroit où il n’y a pas de connexion, vous ne pouvez pas faire de correction.