Comment établir une bonne stratégie SEO ?

228

Si les moteurs de recherche prennent soin de garder le mystère sur leurs algorithmes de référencement, il a quand même été possible de comprendre certains mécanismes. Les professionnels de l’optimisation du référencement ont pu grâce à de nombreuses analyses et expérimentations, mettre en place des processus qui ont porté leur fruit.

Deux conclusions ont pu être établies :

A découvrir également : Samsung dévoile le prix de son premier smartphone avec écran pliable

  • Un positionnement naturel dans la haut de la liste des résultats d’un moteur de recherche conduit à obtenir plus d’occasions d’avoir des revenus. Un bon positionnement est un élément important qui participe au développement d’une entreprise.
  • Ce sont les stratégies qui ont une vision sur le long terme qui sont les plus efficaces. Les entreprises qui font le choix de ce type de stratégie SEO ont de meilleurs résultats.

Si vous êtes une entreprise concernée par ces deux cas, les recommandations données dans cet article ne vous seront pas étrangères mais vous conforteront dans votre stratégie. Si au contraire vous ne répondez pas à ces situations, vous devrez alors construire une nouvelle stratégie SEO pertinente et adaptée. Comment faut-il s’y prendre ?

Prenons les choses dans l’ordre. Le référencement naturel rassemble plusieurs notions à comprendre et missions à entreprendre. Nous pouvons les trier en 4 grandes catégories et étapes à suivre.

A lire en complément : 3 astuces pour bien démarrer sa carrière dans le digital

Etape n°1 : Déterminer sa stratégie SEO

Cette première étape cruciale consiste à faire le point, collecter et organiser toutes les données que vous aurez à votre disposition afin de créer une base solide pour réussir l’optimisation de votre contenu.

Il s’agit d’abord ici de définir ce que vous souhaitez obtenir grâce aux moteurs de recherche. Afin qu’une stratégie SEO soit efficace sur le long terme, il convient de l’adapter aux objectifs définis par l’entreprise. Pour réaliser cette mission, les objectifs d’affaires doivent être convertis en objectifs marketing puis en objectifs SEO.

Les start-ups ont l’habitude d’élaborer une analyse de marché afin de comprendre les attentes de leurs cibles. Dans le secteur du SEO, on fait une étude de mots-clés. Cela permet de connaitre les recherches effectuées par les clients et donc, de calibrer sa stratégie. C’est également un moyen de connaitre ses concurrents qui opèrent dans le même champs que votre entreprise.

Pour tout connaitre du SEO, rendez-vous sur pixalione.fr/seo/ !

En vous servant d’un logiciel destiné à l’étude des mots-clés, il vous suffit de taper les mots qui représentent pour vous l’activité de l’entreprise. Lorsque que vous avez rassemblé un groupe de mots-clés suffisant, il faut ensuite les trier selon leur niveau de recherche par mois ou leur lien direct ou non avec votre marché par exemple.

Il est important de comprendre qu’un bon mot-clé n’est pas forcément un mot-clé très recherché. Par ailleurs, si le votre est moins courant mais plus complexe, il peut quand même servir votre stratégie puisque la concurrence est diminuée. Plus le mot-clé est long, plus il est précis.

Réaliser ensuite un audit technique vous permettra de faire le bilan des performances du site web et d’améliorer les défaillances.

Etape n°2 : Calibrer ses outils SEO

En marketing, l’immense quantité d’informations est utile pour analyser et mesurer chaque action. Elle permet de faire des choix et de prioriser.

Il existe différents outils afin de d’améliorer l’optimisation d’une stratégie SEO. Google Search Console et Google Analytics vont seront d’une aide précieuse pour étudier les performances du trafic que génère votre site web. Ils sont en plus gratuits.

En complément, l’outil Google Tag Manager permet de cibler les opérations notables faites sur votre site.

N’oubliez pas de mettre à jour votre page Google My Business en plaçant sur la map votre entreprise. Cela aura pour effet d’amener vers vous les clients de votre zone géographique.

Pour finir, en utilisant Google Date Studio, vous pourrez rassembler l’ensemble de vos données qui peuvent être (trop) très nombreuses. Il a l’avantage de montrer les points essentiels performants dans votre stratégie.

Etape n°3 : Renforcer les fondations de sa stratégie SEO

L’objectif maintenant est de pousser les moteurs de recherches à faire l’indexation de votre site web. Pour ce faire, il y a plusieurs méthodes telles que la correction des erreurs d’indexation, l’amélioration du maillage interne ou la mise à jour des anciens contenus.

Un site sécurisé et rapide est apprécié par les moteurs de recherche, ne négligez pas ces éléments.

Avoir des backlinks est également un point important puisqu’ils augmentent la fiabilité de votre site. Des backlinks de qualité favorisent un meilleur référencement naturel.

Quant au contenu lui-même, le niveau de qualité et sa pertinence font partie du travail d’optimisation. Cela passe par exemple par des contenus écrits correctement rédigés et bien mis en forme.

Etape n°4 : Prendre soin de sa stratégie SEO

Tout le travail réalisé en amont doit servir à quelque chose. C’est pourquoi des veilles techniques et des mises à jour régulières doivent être effectuées. Une rigueur sur le long terme fera la différence avec vos concurrents. En faisant une veille technique par mois, vous assurerez un bon niveau de performance à votre site web.

Soyez attentif aux nouveautés et à toutes les opportunités qui peuvent apporter une visibilité.

Le netlinking prend du temps à porter ses fruits mais votre endurance dans la création de contenu finira par être récompensée.