Quelles sont les démarches à suivre pour vendre un site internet ?

95

Aujourd’hui, un site internet peut vite devenir une source de revenus courante si vous le gérez très bien. Pourtant, la gestion d’un site peut se révéler épuisante. C’est ainsi que cette tâche peut être tellement harassante que vous pourrez avoir envie de la vendre. Le cas échéant, sachez que la vente d’un site internet se rapproche grandement de la vente d’un tout autre article sur le net. Cependant, avant de vendre votre site internet, vous devez connaître les différentes étapes du processus. Si vous ne savez pas comment procéder, cet article vous édifiera.

Pourquoi vendre son site internet ?

Nombreuses sont les raisons qui peuvent motiver la vente d’un site internet. En effet, votre site a certainement pris de la valeur depuis que vous l’avez créé. Et il serait donc nécessaire de le vendre pour en tirer quelques centaines d’euros, voire plus. Ainsi, cela reste une meilleure option que d’avoir à le fermer sans bénéficier de revenus.

A lire aussi : Le fonctionnement de Google Assistant

Par ailleurs, si vous fermez la plateforme, vos efforts seront alors vains et tout votre travail pour obtenir un référencement naturel pour le site constituerait une perte. Ainsi, face à tout cela, la meilleure option est de vendre le site internet.

Vendre son site internet : les pièges à éviter

Ne négligez pas la préparation de votre site avant la vente

Avant de mettre votre site sur le marché, pensez d’abord à le mettre au propre. En effet, le but n’est pas de changer la totalité du site, mais de faire en sorte que tout fonctionne très bien. Lors de la vente d’un site internet, vous devez vous assurer que celui-ci soit dans le meilleur des états au moment de la vente afin de trouver un acquéreur.

Lire également : Ironcard : quels avantages pour les entrepreneurs ?

Vous devez donc mettre un peu d’ordre dans votre site internet et faire en sorte qu’il soit aussi attrayant que fonctionnel. Il est inutile de refaire le site dans son intégralité, l’idée est de le rafraichir pour le rendre encore plus attrayant. Vous pouvez par exemple vous débarrasser des liens ou des pages non fonctionnels.

N’oubliez pas la constitution d’un dossier complet

Pour rassurer l’acheteur de votre sérieux, mais également pour définir la valeur du site, vous devez préparer un dossier complet. Il s’agit d’un dossier qui devra comporter toutes les informations concernant votre site ainsi que les indicateurs de performances qui apporteront la confirmation de la bonne santé de celui-ci.

Par ailleurs, le potentiel acheteur se fera une idée du site qu’il s’apprête à acheter tout en comprenant son fonctionnement. Ainsi, pour vous aider, utilisez un dispositif de Web analytics qui vous permettra d’effectuer un résumé de performance complet de votre site.

S’assurer de bien estimer la valeur de son site internet pour la vente

Il est temps pour vous de décider du prix de vente de votre site internet. Ainsi, le prix ne doit pas être fixé au hasard. Un site internet se vend entre une centaine et des milliers d’euros, mais tout ceci dépendra de la qualité de votre site et du succès que vous avez eu avec votre entreprise. Pour vous donner un coup de pouce, prenez en compte les éléments suivants :

  • Le chiffre d’affaires et la fréquentation de votre site internet ;
  • Le nombre de fichiers clients que vous avez ;
  • La quintessence du contenu et du référencement de votre site ;
  • Un code accessible à modifier ;
  • Des applications et des plug-ins.

N’omettez pas la création du contrat de cession web

La vente d’un site internet doit faire l’objet d’un contrat de vente en bonne et en due forme. Ainsi, les éléments nécessaires pour un dossier complet sont :

  • Le nom de l’acheteur et celui du vendeur ;
  • Le prix de cession ;
  • Les modalités d’exploitation du site ;
  • Les clauses relatives à la protection du droit d’auteur.

Pour finir, n’oubliez pas de signer les documents et de les faire signer par votre acheteur.