Qui est concerné par le E-commerce ?

77

Le e-commerce est l’utilisation du réseau internet pour effectuer des transactions commerciales. Il s’agit plus précisément de l’échange des biens et services via le net entre commerçant (acheteurs et vendeurs). On vous en dit plus ici.

Les modèles d’e-commerce

Les modèles de commerce électronique sont très variés et incluent de nombreux types d’entreprises.

A découvrir également : Agence web ou wix ?

Business-to-business (B2B)

Le Business-to-business (B2B) désigne une entreprise qui achète des biens ou services en ligne à une autre entreprise. Par exemple, un restaurant achète une machine à glaçons ou un cabinet d’avocats qui paie un logiciel de comptabilité.

Les logiciels d’entreprise tels que les plateformes de gestion de la relation client (GRC) entrent également dans la catégorie B2B. Les ventes en ligne B2B ont tendance à être plus compliquées que les autres formes de commerce électronique. En effet, elles reposent sur de vastes catalogues de produits assez complexes à commercialiser.

A lire aussi : Quelques atouts d’avoir un nom de domaine

Business-to-consumer (B2C)

La vente en ligne B2C se réfère à un client qui achète un article sur le net à des fins personnelles. Bien que l’e-commerce B2C soit apparemment plus important, il ne constitue que la moitié du marché international de B2B.

Consumer-to-business (C2B)

On parle de commerce C2B lorsqu’un consommateur crée de la valeur pour une entreprise. Cette création peut prendre plusieurs formes.

Par exemple, un client donne un avis positif sur une entreprise ou lorsque le site web d’une banque d’images achète des photos chez un autoentrepreneur.

De plus, les entreprises qui vendent des produits d’occasion n’achètent parfois des biens en ligne à des particuliers.

Business-to-government (B2G)

Ce modèle B2G est parfois aussi appelé B2A, « business-to-administration« . On parle de B2A quand une entreprise privée échange des biens ou services avec une société publique.

Cela se fait pour la plupart dans le cadre d’un contrat destiné à assurer la prestation d’un service donné à une agence publique.

Par exemple une entreprise d’entretien peut répondre à un appel d’offres en ligne pour essayer d’obtenir une mission de nettoyage au tribunal. Par ailleurs, une autre entreprise informatique peut répondre à une offre pour dans le but de gérer le matériel informatique d’une ville.

Consumer-to-government (C2G)

Vous est-il déjà arrivé d’avoir à payer une contravention en ligne ? Si la réponse est oui, alors vous connaissez le C2G. Ce modèle fait également référence au paiement des impôts en ligne ou encore aux produits achetés sur la page des enchères numériques d’une société gouvernementale.

Chaque fois que vous transférez une somme d’argent à une entreprise publique en utilisant internet, vous participez à l’e-commerce C2G.

Les Avantages de l’e-commerce

Les avantages de l’e-commerce sont assez nombreux.

  • Davantage de clients

L’e-commerce vous permet d’atteindre une multitude de personnes partout dans le mode. Ainsi, vous avez la possibilité d’acheter et de vendre depuis n’importe quel endroit.

  • Pas d’horaires

L’e-commerce n’a pas d’horaires à l’inverse des boutiques traditionnelles qui sont rarement ouvertes 24/24h

  • Moindre coût

Pouvoir se passer d’une agence physique permet de réduire les coûts par rapport au mécanisme d’un commerce traditionnel. Et si l’e-commerce marche en mettant en relation des fournisseurs avec des acheteurs, il n’y aura même pas de frais de production (cas du dropshipping, dont nous vous parlions plus haut).