Zoom sur l’analyse SWOT

244

Si vous avez contacté un expert pour l’étude du positionnement stratégique de votre entreprise, il vous a sûrement évoqué la matrice SWOT. « Matrice SWOT », « analyse SWOT » ou « étude SWOT », on parle du même outil stratégique. Faisons un point sur celui-ci dans cet article.

Le SWOT, c’est quoi ?

Il s’agit d’un outil de stratégie d’entreprise. « SWOT » est un sigle qui définit « Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats » que l’on peut traduire par « Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces.

A lire en complément : Comment choisir un joueur d'ordinateur portable ?

Le SWOT permet l’identification des options stratégiques d’une structure ou même d’un projet. En se basant sur les facteurs internes et externes au projet ou à l’entreprise, on se fixe des objectifs et on met en place une stratégie pour les atteindre.

On peut avoir recours à cet outil stratégique pour mettre en place les démarches stratégiques pour une entreprise ou une organisation, pour un projet qu’il soit individuel ou collectif ou pour une campagne. La prise de décisions est un exemple utilisation du SWOT.

A lire également : Les meilleurs sites de trading en 2022

Bien comprendre l’analyse SWOT

Sachez que pour cette analyse, vous n’êtes pas obligé de faire intervenir un expert. Vous pouvez vous en occuper vous-même, mais pour ceci, voyons de plus près chaque élément pour cette étude.

Strenghts ou forces

Le « S » dans SWOT rappelle les forces. On doit identifier et évaluer toutes les forces de l’entreprise ou du projet. Il faut se pencher sur tous les aspects pour bien cadrer la valeur ajoutée que la structure ou le projet peut apporter à la cible. Il est à préciser que ces forces ne doivent pas forcément être des éléments tangibles. La renommée d’une marque ou le réseau qu’a une entreprise peut constituer une force.

Weaknesses ou faiblesses

Pour cette analyse SWOT, vous devez être réaliste. En tant que porteur de projet, vous ne trouverez pas forcément du premier coup des faiblesses à votre projet, mais prenez du recul pour les identifier. Pour cette étape, vous pouvez vous faire aider par votre équipe, votre entourage ou par des personnes de confiance. On liste ici les limites, les contraintes et les difficultés relatives au projet. Si on se focalise sur l’entreprise, elle doit sûrement avoir quelques faiblesses par rapport à la concurrence ou au développement du secteur d’activité.

Opportunities ou opportunités

Si pour les éléments précédents, on s’est focalisé sur les éléments en interne, à partir d’ici on regarde les éléments externes à l’entreprise et au projet. Les opportunités sont les éléments ou événements externes qui sont favorables au projet ou à l’entreprise et sur lesquels on n’a pas vraiment de contrôle. On peut également regrouper dans les opportunités les possibilités de développement commercial identifiées.

Threats ou menaces

Vous avez compris : ce sont là des éléments et événements qui ne sont pas favorables au projet ou à l’entreprise. Ils peuvent être un frein au développement ou au succès. Vous devez également être réaliste, car la situation politique instable, l’arrivée de nouveaux concurrents sont des menaces pour votre projet.