Comment bien se servir de son GPS ?

174

Si les systèmes de géolocalisation étaient historiquement réservés à un usage militaire, depuis quelques années, cette technologie s’est largement démocratisée. En effet, les particuliers ainsi que les entreprises utilisent désormais le GPS au quotidien. Que ce soit pour trouver son chemin dans un pays étranger ou pour gérer une flotte de véhicule, le GPS est désormais un outil indispensable pour de nombreuses personnes. Toutefois, afin de démontrer tout son potentiel, un GPS se doit d’être utilisé comme il se doit. Malheureusement, on constate que de nombreux utilisateurs ne maîtrisent pas toutes les subtilités de cet appareil, ce qui les empêche de profiter de tous les avantages offerts.

Bien renseigner l’adresse de destination

Lorsque vous souhaitez programmer un itinéraire sur votre GPS, l’appareil vous offre la possibilité de renseigner une adresse de destination. Si vous n’avez pas d’adresse précise, vous avez la possibilité de renseigner un nom de ville. La plupart des systèmes de géolocalisation suggèrent automatiquement certains noms de villes afin d’aider l’utilisateur. Toutefois, il n’est pas rare que certains systèmes confondent certains mots. Votre système aura par exemple du mal à vous aider si vous tapez « de Lasalle » au lieu de « la Salle ».

A lire aussi : FedEx présente un robot pour livrer pizzas et médicaments à la porte de la maison

Partager des données de localisation avec d’autres utilisateurs

Peu de gens le savent, mais il est possible de partager des données de localisation en envoyant certains types de fichiers informatiques. En ouvrant ces fichiers de localisation avec les outils adaptés, il est possible de voir en ligne le lieu de destination. De nombreux utilisateurs utilisent ces fichiers de localisation pour partager des itinéraires de randonnées ou des raccourcis. En utilisant votre système de localisation GPS, il est possible d’ouvrir et d’exploiter ces fichiers de localisation. Afin d’en savoir plus sur les fichiers GPX et sur les détails de leur manipulation, rendez-vous sur le site Le Geek Moderne.

La question de l’itinéraire

Lorsque vous utilisez un GPS, il est vivement recommandé de lui imposer le trajet que vous avez choisi. Ces appareils sont configurés afin de trouver le chemin le plus court. Or, les GPS ont souvent du mal à distinguer les limitations de vitesse. Autrement dit, un GPS aura du mal à différencier une route où la vitesse est limitée à 60 km/h et une autre route où la vitesse est limitée à 90 km/h pour l’appareil ; ces routes sont les mêmes tant qu’elles mènent à votre destination. Le problème avec ce mode de fonctionnement c’est qu’il n’est pas rare que votre GPS vous fasse faire un énorme détour rallongeant au passage votre itinéraire. Ainsi, vous pouvez suivre un itinéraire de 900 km alors que vous auriez pu atteindre votre destination avec un itinéraire de 400 km.

A lire en complément : Plus chers que les iPhones, les smartphones pliables perdent de la luminosité

Trouver des points d’intérêts

Beaucoup de gens l’ignorent, mais les GPS permettent de trouver en quelques secondes des points d’intérêts. Lorsque vous êtes en voyage et que vous êtes à la recherche d’un restaurant à proximité de votre localisation, vous avez la possibilité d’appuyer sur le bouton « à proximité » de votre GPS pour trouver la table la plus proche.