Les tendances de livraison pour le futur

11

Aujourd’hui, on est bien dans l’ère du e-commerce et cette tendance va encore plus se développer avec les années. D’après la FEVAD, le volume de livraison devrait être multiplié par quatre d’ici 2050. C’est une augmentation importante et avec ce volume, on aura quelques innovations. À quoi ressemblerait le mode de livraison d’ici quelques années ? Les exigences des consommateurs seront-elles satisfaites ? Faisons le point sur les tendances de livraison pour le futur.

Le vélo, le moyen écologique

A lire en complément : Amplificateur de signal : à quoi ça sert ?

Dans cette démarche qui tend vers l’écologie, on ne peut pas non plus exclure le vélo des moyens de livraison pour le futur. Ceci est aussi une demande des consommateurs qui veulent des livraisons plus vertes. Oui, la livraison peut prendre un peu plus de temps, mais un bon nombre de consommateurs français sont prêts à faire des concessions sur le timing de livraison.

Les acteurs de la logistique, dans l’optique d’accélérer la livraison, avancent la solution mixant le vélo et la multiplication et la mutualisation des entrepôts en centre-ville. Par rapport à l’écologie, la plupart des e-commerçants utilisent déjà des emballages plus écologiques, notamment des emballages recyclables et/ou réutilisables.

A voir aussi : Voicebot : quelle technologie pour quelle utilisation ?

Pour une livraison plus efficace : la combinaison de l’intelligence artificielle et le data

La logistique pourra se reposer sur le développement de l’intelligence artificielle et de l’analyse des données pour améliorer le processus de livraison. Les consommateurs pourront alors profiter d’une livraison en temps réel et une expérience aboutie en matière de livraison. Concrètement, avec l’analyse des données, les e-commerçants pourront par exemple détecter les commandes dans le même quartier afin de les grouper, ce qui aura un impact positif sur le temps de livraison.

Pour  optimiser l’expérience utilisateur, les e-commerçants pourront également voir et plus précisément anticiper les pics de commandes. Ils pourront ainsi mieux se préparer afin d’éviter les retards dans les livraisons.

Il existe actuellement des plateformes BtoB, comme celle de Shippr, active dans la verticale logistique du sameday delivery. Grâce à un système de connexion API à leur logiciel, il est possible de connecter facilement votre e-commerce à leur solution de livraison. Cette technologie connecte des entreprises ayant des besoins en livraison à une flotte de livreurs professionnels locaux (du vélo au camion 20M3).

Pour une livraison plus rapide : les drones

Sur Amazon, la plupart des commandes passées constituent un colis de moins de trois kilos. Pour ce type de colis léger, les drones peuvent s’occuper de leur livraison. Cet oiseau-drone, en particulier, peut d’ailleurs transporter un colis faisant jusqu’à six kilos. Vous n’aurez même pas à attendre des jours pour que votre commande arrive, car sa vitesse atteint les 240 km/h. Forcément, ces drones vont intégrer les tendances de livraison dans le futur.

De nombreuses entreprises de logistique ont déjà même déposé une demande d’autorisation pour que leurs appareils puissent prendre l’envol. Par exemple, certaines d’entre-elles propose déjà le mode de livraison et avec leurs drones, la livraison peut se faire le jour même. L’avantage de ces drones réside également dans le fait qu’ils pourront desservir les zones isolées.

Une autre alternative aux drones

Même si la liste des livraisons par drone est bien longue, ces appareils ne pourront pas vraiment circuler librement, et ce, à cause des réglementations. Les acteurs de la logistique proposent alors une autre alternative : les véhicules autonomes accompagnés de robots-livreurs. Avec cette forte croissance des livraisons, on ne peut pas fermer les yeux sur les nuisances sonores produites par ces transports de colis.

De ce fait, certains acteurs de logistiques ont trouvé la solution : les véhicules autonomes ou semi-autonomes avec les robots-livreurs. Ce mode de livraison pour le futur va permettre une réduction des coûts de logistiques. Ceci aura un impact sur le prix de livraison affiché auprès des consommateurs. Ces voitures autonomes pourraient voir le jour d’ici 2025 grâce entre autres à Ford et à Renault. Ces constructeurs garantissent que leurs véhicules vont rouler 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 en silence.