L’intelligence artificielle dans les services de rencontres en ligne : ce qu’elle peut offrir

57
IA

Avec la croissance constante de leur audience, les services de rencontres en ligne ont aujourd’hui une tâche essentielle — ils doivent fournir une communication sûre, confortable et prometteuse pour chaque utilisateur et utilisatrice. Il existe essentiellement deux options pour cela :

  1. Augmenter constamment l’effectif des modérateurs.
  2. Mettre en œuvre une intelligence artificielle et automatiser la modération.

On peut se demander s’il est vraiment possible de s’en sortir avec seulement des ressources humaines. Même une énorme équipe de modérateurs ne peut pas faire face à une audience croissante. Pour citer un exemple, en 2021, l’application Tinder a souvent été téléchargée plus de 6,5 millions de fois par mois.

A lire aussi : Le choix d'un hébergeur Web ne doit pas être négligé

De plus, l’intelligence artificielle est nécessaire non seulement pour améliorer la modération, mais aussi pour trouver le match parfait. Il est définitivement impossible de le faire sans améliorer constamment les algorithmes.

Aujourd’hui, nous voulons vous expliquer comment les services de rencontres utilisent l’intelligence artificielle, quelle est son efficacité et si sa mise en œuvre est vraiment justifiée. Cela promet d’être intéressant !

A découvrir également : Pourquoi avoir un site internet à l'heure actuelle ne suffit plus ?

Comment les services de rencontres en ligne utilisent l’IA aujourd’hui

  1. Pour filtrer les faux comptes et les contenus inappropriés

Selon les statistiques, environ 72 % des utilisateurs de sites et d’applications de rencontres ont ajouté au moins une fois le profil d’une personne à leur liste noire. Les faux profils, les bots, les comptes publicitaires et les utilisateurs tout simplement inadéquats sont généralement bannis. L’IA, développée par l’Université de Warwick, qui travaille sur Tinder, détecte les bots et les fausses photos avec une précision de 99%.

  1. Pour des recommandations individuelles

Les algorithmes permettant de trouver la paire idéale grâce à l’intelligence artificielle sont de plus en plus parfaits. Ils prennent en compte non seulement les hobbies, les intérêts, l’âge, la géolocalisation, mais aussi bien d’autres facteurs. Par exemple, Match.com dispose d’un chatbot nommé Lara qui se synchronise avec Google Assistant et qui suggère les meilleurs lieux de rencontre dans votre région.

Le site de rencontres eHarmony analyse le comportement des utilisateurs et des utilisatrices pour déterminer le meilleur moment pour envoyer des messages. Tinder peut analyser les photos afin de mieux « comprendre » quel type de personne se trouve sur la photo. Par exemple, si vous tenez une guitare à la main sur une photo, cela sera certainement pris en compte pour former des marqueurs de personnalité et choisir un(e) partenaire adéquate.

Dating.AI et Badoo proposent des solutions intéressantes. Ils peuvent analyser des photographies et trouver des partenaires potentiel(le)s ressemblant à des célébrités. Vous avez déjà rêvé de rencontrer une fille qui ressemble à Margot Robbie ou un homme qui serait la copie conforme de Brad Pitt ? Aucun problème ! L’IA vous y aidera.

  1. Pour la protection contre les spams et une sécurité accrue

Dans ces domaines, presque tous les services de rencontres en ligne proposent leurs propres solutions originales. Jetons un coup d’œil à certaines d’entre elles :

  1. Coffee Meets Bagel — l’IA analyse les profils des utilisateurs et des utilisatrices selon une méthode « mixte » en utilisant 9 algorithmes différents à la fois.
  2. Hinge — utilise l’algorithme Gale-Shapley pour trouver le match parfait. Fait amusant : cet algorithme a été récompensé par un prix Nobel.
  3. Tinder — utilise activement l’IA depuis 2017, lorsque la fonctionnalité « Super Like » a été mise en œuvre. Sa tâche consiste à trouver une paire plus appropriée. Les capacités de l’intelligence artificielle se sont encore étendues par la suite. Actuellement, chaque utilisateur se voit attribuer une note ELO. Cette note dépend de nombreux facteurs : qualité du profil, nombre de swipes gauche/droite, photos, activité d’ans l’échange de messages, etc…
  4. Loveflutter — s’intègre à Foursquare pour proposer aux utilisateurs de se rencontrer en personne dans des lieux à équidistance par rapport au domicile des deux personnes.
  5. Blued (une application de rencontre gay) — utilise l’IA pour analyser les conversations et la correspondance des utilisateurs afin d’identifier les déclarations offensantes et autres violations des règles du site.
  6. Bumble — utilise une fonction « Private Detector » basée sur l’intelligence artificielle qui détecte et floute les images indésirables (y compris les images pornographiques) avec une précision de 98 %.

Comme vous pouvez le constater, tous les algorithmes d’IA ne visent pas spécifiquement à trouver un(e) partenaire. Désormais, les développeurs accordent beaucoup plus d’attention à la sécurité et à la vie privée des utilisateurs. Et ce n’est pas étonnant, car pendant la période de la pandémie et les différents confinements, le nombre de crimes commis sur Internet a, selon diverses sources, augmenté de 60 à 80 %.

L’intelligence artificielle est irremplaçable lorsqu’une personne ne peut faire face au volume de travail

Imaginons que tout le travail de modération, de sécurité, de recherche d’un binôme potentiel et d’analyse des actions des utilisateurs soit effectué par une personne. Nous serions confrontés à plusieurs problèmes à la fois :

  1. Un modérateur ne sera pas en mesure de surveiller et de contrôler entièrement ne serait-ce que quelques dizaines d’utilisateurs. Et il y en a des millions.
  2. La lecture des fils de conversation, et même une analyse approfondie des profils, peut constituer une violation directe de la loi et même conduire à des poursuites judiciaires dans certains pays.
  3. Il est impossible d’exclure le « facteur humain ». Les gens ont tendance à faire des erreurs. C’est pourquoi vous pouvez voir si souvent dans les critiques d’applications de rencontre que des comptes sont bloqués sans raison apparente. Bien sûr, les algorithmes font aussi des erreurs, mais beaucoup moins souvent.

Il est important d’ajouter ici que l’IA est mise en œuvre non seulement dans les sites et applications de rencontre classiques, mais aussi dans les chats roulette. C’est d’ailleurs dans les chats roulette que l’intelligence artificielle est la plus importante. Il y a plusieurs raisons à cela : un public immense, la possibilité d’utiliser le service sans inscription (dans la plupart des cas) et un contingent trop hétéroclite.

Rappelons-nous le premier chat roulette de type moderne, Chatroulette. Au début de son existence, il rassemblait environ un million d’utilisateurs par jour. Mais par la suite, précisément à cause de la mauvaise modération, le public s’est dispersé vers d’autres services — emeraldchat.com, videochat.chat/fr, ome.tv, camsurf.com, chatspin.com et ainsi de suite. Pendant près d’une décennie, la modération de Chatroulette était quasi inexistante. Ce n’est qu’en 2020, en raison de l’afflux actif d’utilisateurs et d’utilisatrices dû à la pandémie, que les développeurs ont enfin commencé à moderniser leur ressource. C’est à cette époque qu’a été mise en place l’intelligence artificielle, qui analyse le comportement des utilisateurs sur la plateforme et qui, si nécessaire, bloque immédiatement les contrevenants.

D’autres chats roulette populaires ont suivi l’exemple de Chatroulette. La période 2020-2021 fut un véritable tournant pour les chats roulette. C’est particulièrement important aujourd’hui, compte tenu de la demande croissante pour de telles plateformes.

Résumons

Le secteur des rencontres en ligne a considérablement changé au cours des dernières années. Des centaines de nouveaux services de rencontre ont vu le jour et les « anciens » ont mis en place de nombreuses nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience des utilisateurs et leur sécurité. Nous constatons aujourd’hui que l’intérêt pour ces plateformes ne cesse de croître. Cela signifie que la mise en œuvre et l’amélioration de l’intelligence artificielle vont également se poursuivre.

Pour finir, nous souhaitons rappeler quelque chose à ceux qui pensent que l’IA est mauvaise et qu’il est nécessaire d’abandonner complètement son utilisation : Le fait est que vous rencontrez déjà l’IA en permanence, lorsque vous recherchez quelque chose sur internet, lorsque vous utilisez les réseaux sociaux et même lorsque vous communiquez via un service de messagerie. L’intelligence artificielle est partout, même si vous ne le remarquez pas. Il est donc tout simplement inutile de résister à son apparition et à son développement dans les services de rencontre.